Le Volontariat international réglementé vu par Nicolas Masihi

Volontariat international réglementé

Le volontariat international réglementé consiste à effectuer une mission professionnelle à l’étranger tout en bénéficiant d’un statut public protecteur. Les missions peuvent avoir lieu dans différentes structures sur une période de 6 à 24 mois. Tous les détails avec Nicolas Masihi.

Volontariat international réglementé, qu’est-ce que ça veut dire ?

Les missions du volontariat international réglementé
Les missions du volontariat international réglementé

Le volontariat international réglementé consiste à effectuer une mission professionnelle à l’étranger tout en bénéficiant d’un statut public protecteur. Les missions peuvent avoir lieu dans différentes structures sur une période de 6 à 24 mois. Nicolas Masihi rappelle que les missions peuvent avoir lieu:

  • En entreprise;
  • Dans une structure française qui relève du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International ou du Ministère de l’Economie;
  • Auprès d’organisations internationales ou;
  • Des associations agréées.

Les domaines d’intervention

De nombreux domaines sont concernés et la liste est non exhaustive :

  • Finances;
  • Contrôle de gestion;
  • Electronique;
  • Commerce international;
  • Enseignement;
  • Droit;
  • Recherche;
  • Médecine;
  • Sciences politiques.

Volontariat international: entreprise et administration

Deux types de volontariats sont donc distincts : le volontariat en entreprise et le volontariat en administration.
Pour postuler au volontariat international sont les suivantes, vous devez être âgé de plus de 18 ans (et jusqu’à 28 ans), être français ou de nationalité européenne et enfin être en règle avec les obligations de service national de votre pays. 

Le Volontariat de Solidarité Internationale : trouver une mission en Afrique

Nicolas Masihi: le volontariat international
Nicolas Masihi: le volontariat international

Nicolas Masihi dit « Ce type de volontariat est international et peut donc avoir lieu dans presque tous les pays. Partir en volontariat international, c’est mettre ses compétences au profit d’une mission d’appui au développement ».

Devenir volontaire en Afrique

Vous pourrez apporter votre expérience et vos compétences professionnelles pour prendre part, par exemple, à un échange avec les habitants locaux. Différents pays d’Afrique subsaharienne cherche des volontaires :

  • l’île de Madagascar
  • le Cameroun
  • le Burkina Faso
  • le Sénégal
  • la Guinée
  • le Tchad
  • le Togo
  • la République Démocratique du Congo
  • le Congo
  • le Bénin

L’Afrique représente presque 50% de la répartition des missions de Volontariat de Solidarité International, d’où l’importance d’agir sur ce continent.

Pour candidater à ce type de volontariat international, vous pouvez passer par une association agréée comme certaines grandes ONG (Action contre la Faim, la Croix-Rouge ou Médecins du Monde) ou de plus petites associations ainsi que des projets indépendants. « Vous pouvez aussi répondre à une annonce en ligne sur le site d’associations agréées ou sur des sites qui centralisent des offres (comme France Volontaires). » dit Nicolas Masihi.

Il est également possible d’envoyer une candidature spontanée auprès d’une association qui vous intéresse plus particulièrement. Les recherches de mission sont à commencer au minimum 6 mois avant la date de départ souhaitée.

Service Volontaire Européen : comment trouver un SVE ?

Service Volontaire Européen

Le service Volontaire Européen (SVE) est un programme de volontariat proposé aux jeunes. Des missions sont proposées dans toute l’Union Européenne (Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni).

Ce programme européen pour la jeunesse est un volontariat peu coûteux mais qui demande une procédure de candidature longue et fastidieuse (près d’un an). Le niveau de concurrence est assez variable, il peut être très fort dans les grandes capitales européennes et plus faible pour les destinations et projets moins prisés.

Conditions pour avoir un SVE

Nicolas Masihi dit « Pour postuler à un SVE, il faut avoir entre 17 et 30 ans. » Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation particulière mais certains projets demandent des compétences spécifiques qui nécessitent un Bac +3 voire plus. La durée d’engagement est de 2 à 12 mois.

Les volontaires n’ont aucun frais à prévoir puisqu’ils bénéficient:

  • D’une indemnité mensuelle
  • D’une prise en charge des frais de transport d’au moins 90%,
  • D’une protection sociale
  • D’une formation linguistique
  • Du gîte et du couvert.

Certaines missions ont lieu en Afrique du Nord même si la majorité se déroule en Europe. Pour candidater, il faut candidater deux fois. La première auprès d’un organisme d’envoi (qui aide dans les démarches administratives) et la deuxième auprès d’un organisme d’accueil (qui s’occupe du projet).

Cette catégorie « Service Volontaire Européen : comment trouver un SVE » est non exhaustive et de nombreux organismes ou plateformes sont prêts à aider les volontaires dans leur recherche de mission. Des projets particuliers peuvent être mis en place pour les jeunes en difficulté. Ces projets SVE ont une durée plus courte (2 semaines à 2 mois) et sont réservés aux « jeunes ayant moins d’opportunités » (JAMO).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *